Pas de bras…pas de quoi déjà?

Cela fait un moment que nous y sommes…

Plusieurs semaines pour démonter l’ancienne clôture qui borde le ruisseau :

Première étape, dégager les poteaux, arracher la clôture que le lierre, les herbes, les branches retiennent avec force…

Deuxième étape, couper un par un les fils de fer et les fils barbelés des poteaux : mission de Dan.

Troisième étape, enrouler les barbelés pour pouvoir les transporter : mission d’AnneSo.

Pour se faire, Dan a donc besoin de ses bras, d’une bonne pince coupante, d’une corde et de gants, sans oublier une tenue qui ne craint plus rien du tout car les barbelés ça ne fait pas dans la haute couture, et qui couvre bien car les barbelés cherchent toujours une personne à qui se raccrocher…

AnneSo a besoin de la même tenue que Dan, avec des gants qui n’ont plus peur de rien, et de bons yeux parce que le barbelé est joueur, surtout dans les hautes herbes que DaNeSo n’a pas encore pu tondre vu l’absence de tondeuse dans ces lieux.

Les deux travailleurs doivent également avoir des oreilles sélectives et tolérantes puisque les barbelés gagnent certaines batailles ^^.

Au final, nous avons pu libérer le bord du ruisseau tout du long, nettoyer un peu, préserver un nid de canard, couper quelques branches mortes des arbres…

Le travail peut se mesurer au nombre de petits cercles de barbelés stockés dans l’atelier en attendant l’ouverture de la déchetterie^^ :

La suite au prochain épisode…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *